Dimanche 26 mai :

    Nous partons d’Orléans pour nous rendre à Neuville-aux-Bois en passant par la forêt domaniale d’Orléans et Bougy-lez-Neuville. Après les inscriptions et un petit café nous partons jusqu’au point de convivialité à Chambon-la-Forêt. De là nous allons directement à Châteauneuf-sur-Loire où nous pique-niquons dans le parc du château. Nous passons évidemment au stand du CODEP dans le cadre de la Loirétaine puis nous rentrons sur Orléans par la Loire à vélo.

 Samedi 25 mai :  

Notre Dodécaudax de mai avait été fixé en ce samedi 25 mai. Le vent était annoncé en provenance du sud alors la trace concoctée était prévue pour nous emmener à Bourges.

   A sept heures pétantes, nous nous retrouvions avec Christophe pour cette randonnée. Une fois la Sologne atteinte, nous montions dans l’OCTGV, l’OCT à Grande Vitesse (du moins pour moi).

   Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir au cours de nos discussions que Christophe connaissait parfaitement Bourges et sa région… A partir de ce moment-là, j’ai espéré que les choix faits pour le parcours étaient les bons.

    Nous sommes arrivés à Bourges pour le déjeuner et j’en ai profité pour parcourir la cathédrale que je n’avais pas vue depuis longtemps.

    Puis nous avons pris la route du retour toujours à travers la campagne arborée.

   J’en profite pour partager une petite anecdote. À un moment, nous nous sommes arrêtés dans un cimetière pour remplir nos bidons. Nous avons été rapidement copiés par un autre cyclo. Ce Monsieur portait le maillot du PBP de 2003 et c’était son second et dernier PBP… Il avait à l’époque 71 ans !!! 20 ans plus tard il roule toujours sur un magnifique GELIANO en carbone. J’espère lui ressembler en 2045… 

    Pour en revenir à notre randonnée, le temps était parfait et le plaisir fut au rendez-vous. A 17h nous passions le panneau de St Jean le Blanc avec 220 kilomètres au compteur.

Nous nous rendons au camping de Géraudot pour le week-end club de Pentecôte.

Samedi 18 mai :

   Nous partons en longeant le lac d’Orient et nous continuons vers Rumilly-lès-Vaudes en passant par le village de Renault. Nous continuons en traversant la forêt domaniale de Rumilly pour arriver à Chaource où le club dévalise la boulangerie du village. Pour sortir de la ville, nous avons une bonne côte, mais ce ne sera pas la dernière de la série sur la route du retour. Nous arrivons à Polisot par une bonne descente et nous nous y arrêtons pour pique-niquer en bordure de la Seine. Nous repartons en passant par Bar-sur-Seine avant de retrouver les bords du lac d’Orient. Nous terminons notre circuit par une piste cyclable serpentant à travers bois afin d’arriver au camping.

Dimanche 19 mai :

   Nous reprenons la piste cyclable en sens inverse en direction de Vendeuvre-sur-Barse et nous allons jusqu’à Clairvaux où il y a une ancienne abbaye cistercienne qui a servi ensuite de prison. Nous suivons une vallée par une route à travers la forêt domaniale de Clairvaux en pente douce dont le pourcentage augmente au fur et à mesure de la montée. Nous arrivons dans des champs de vignes avec l’appellation « Champagne » ! Nous pique-niquons à Meurville puis nous repartons pour Spoy avec un arrêt au niveau du pont Romain, puis un second arrêt à l’église. Celle-ci n’a plus de clocher car il a été trop fragilisé par un incendie, les cloches sont maintenant sous un appentis sur le côté de l’église. Nous suivons ensuite l’Aube, nous longeons le lac d’Armance puis le lac d’Auzon-Temple par une agréable piste cyclable pour clore cette journée.

Lundi 20 mai :

   C’est une sortie sur la matinée pour cette dernière journée. Nous traversons la forêt du Temple avant d’arriver à Brienne-le-Château où il y a un musée Bonaparte. Il a fait des études à l’école militaire pendant 5 ans avant de rejoindre Paris. Plus tard Brienne sera le lieu d'une victoire de Napoléon Ier sur les Alliés le 29 janvier 1814. Nous allons jusqu’au château pour une photo de groupe et nous sortons de la ville par une côte avec un fort pourcentage à travers bois. Nous passons ensuite par Piney pour admirer la magnifique halle et ses maisons à colombages. Nous passons par Géraudot avant de rejoindre le camping et prendre un dernier repas en commun avant de retourner dans nos foyers.

     Pour notre sortie de la journée en ce jeudi 16 mai nous allons visiter le dolmen de Tavers,

     Il ne fait pas très beau ce matin au départ d'Orléans mais ,il ne pleut pas ce qui est déjà beaucoup en ce moment,,,Nous sommes 17 à nous élancer sur la route de la Loire à vélo, Avec la pluie de ces derniers temps elle est haute,encore plus belle et plus majestueuse, Cette route nous la prenons souvent, et c'est toujours un plaisir renouvelé,un enchantement,

     A Meung nous prenons Bruno au passage, et filons à Cravant où Alain et Geneviève Couratier nous attendent dans leur maison de campagne pour la pause café, Par les petites routes nous arrivons au château de Talcy, puis au moulin,

     A Josnes, repas très agréable au restaurant que Pascal a réservé,

     Moins agréable l'arrivée au dolmen de Tavers, Avec la pluie de ces derniers temps, le chemin d'accès est un peu boueux,,,ça passe quand même pas trop mal, mais certains participants ne voudront pas salir leur vélo. Avant de regagner la route nous passons devant les vestiges d'un champs de bataille de la guerre de 1870 avec un monument pour rappeler l’événement.

    Arrêt aux eaux bleues pour profiter du spectacle du bouillonnement et la beauté du lieu.

    Retour sur Orléans par Beaugency, Cléry et Mezières.

    Nous étions 13 Océtistes à la concentration nationale d’Argenton sur Creuse pour le week-end de l’Ascension, 3 jours de pur plaisir sur les petites routes tranquilles du Berry sud.

Jeudi 9 mai :

    Notre circuit nous a conduit vers la Brenne et ses mille étangs : nous avons d’abord longé la Creuse, puis à partir de Ciron et de sa Lanterne des Morts nous avons mis le cap au nord, vers Rosnay, Vandoeuvres et Migné. C’est dans cette partie que la concentration d’étangs est la plus forte ; même si la végétation particulièrement dense en cette saison nous en a caché un grand nombre, nous avons pu profiter de la beauté de ces miroirs d’eau, remplis à ras bord par les pluies abondantes.

Vendredi 10 mai :

    Aujourd'hui c’est la Vallée Noire de George Sand qui était à l’honneur. Ce parcours plus accidenté a mis nos mollets peu entraînés à rude épreuve ! Beaucoup de bois, de petites routes sinueuses et ombragées, ces paysages préservés ont un charme indéniable. Impossible de s’ennuyer une seconde, on comprend l’attachement de George Sand pour cette région ! Maisons typiques, parfum des glycines et des acacias, vieux donjon, halles de Cluis, datant du XVIIème siècle, et pour finir l’église du Menoux et ses fresques colorées et vitaminées de Jorge Carrasco, une redécouverte très atypique et originale.

Samedi 11 mai :

    Pour le dernier jour nous allons dans la vallée du Cher et sa fraîcheur bienvenue. Nous partons par la rive droite, avec arrêt bien-sûr à Gargilesse, jolie bourgade médiévale rendue célèbre par les peintres qui l’ont immortalisée, en particulier Monnet, et par George Sand qui y séjournait souvent. On poursuit vers le lac d’Eguzon, très dépaysant et rafraîchissant, puis vers Crozant, et même Fresselines pour les plus courageux. Retour par la rive gauche, avec toujours de belles échappées sur les rives accidentées de la Creuse, particulièrement au méandre du Pin, avec la chapelle de Céaulmont.

   Ces parcours assez physiques pour des cyclo solognots nous ont largement ouvert l’appétit, et de nombreux ravitaillements d’une qualité exceptionnelle nous ont réjouis : au menu, pâté berrichon et galettes de pomme de terre à profusion. Avec en prime un accueil toujours très agréable.

Au total, des circuits variés et pleins de charme, un accueil chaleureux, et donc un grand week-end particulièrement réussi.

Vous êtes ici : Accueil Activités Cyclotourisme