Du 30 juin au 7 juillet :

        Cette année nous ne sommes que quatre du club, dont Marcel et Madeleine qui sont arrivés dès le samedi matin pour avoir un bon emplacement. Ils ont dû parlementer longuement pour nous réserver un emplacement à côté du leur. Nous arrivons vers midi et nous nous installons avant de déjeuner. Nous sommes sur un parking, heureusement il y a quelques arbres qui filtrent les rayons ardents du soleil. 

         Nous nous rendons à l'inauguration qui a lieu dans un parc avec des barnums disposés en arc de cercle sur le terrain, au milieu il y a un kiosque d'où a lieu le discours. La sonorisation n'est pas extra et on n'arrive pas à tout comprendre. Pour le vin d'honneur nous attendrons d'être revenus au campement, en effet pas moyen d'accéder à la table et il n'y a plus de verres.

Dimanche 1er juillet :

        Pour la première journée les parcours vont vers Brive-la-Gaillarde, avec Chantal nous avons décidés d'aller un peu plus loin en Dordogne après Hautefort, jusqu'à Tourtoirac où il y a une ancienne abbaye. Nous partons en suivant la vallée de l'Auvézère jusqu'à Cubjac-Auvézère-Val-d'Ans en passant par la Forge-d'Ans. Là, nous quittons la vallée pour rejoindre Savignac-les-Eglises en traversant une partie boisée mais vallonnée. Puis nous nous dirigeons vers Sorges et Ligueux en Périgord et nous arrivons jusqu'à une voie ferrée que nous suivons jusqu'à Agonac. Ensuite, après une bonne côte et une bonne descente nous rejoignons le bord de la Dronne que nous suivons jusqu'à Brantôme. C'est une ville assez touristique et nous trouvons donc un bon nombre de touristes venus comme nous admirer l'ancienne abbaye et le pont coudé. Pour le retour nous changeons de rive et nous suivons la Côle jusqu'à Saint-Pierre-de-Côle avant de rejoindre Négrondes où nous avons une bonne côte. Là nous pouvons souffler un peu pendant la pause pique-nique avant de reprendre notre route vers Coulaures. Pour arriver à notre point de départ nous avons droit à une dernière côte et après nous savourons la descente vers Tourtoirac.

 

Lundi 2 juillet :

        Notre parcours va vers l'Est et nous partons en suivant une vallée. Lorsque nous la quittons pour prendre une petite route, le relief change et il y a successions de côtes et descentes. Nous arrivons à Ségonzac, lieu de convivialité où nous retrouvons quelques cyclos. Nous continuons notre route en passant par Boisseuilh et nous nous dirigeons vers Hautefort. Nous apercevons le château de loin sur une colline, il y a donc une bonne côte pour y arriver. De là nous faisons une petite variante pour avoir une vue arrière du château. Nous passons ensuite à Badefols-d'Ans qui est un superbe village avec un château dont on ne voit que les parties hautes. Notre circuit nous ramène à Ségonzac où il ne reste presque plus rien à grignoter, heureusement nous avons notre pique-nique que nous prenons sur place. Nous passons ensuite par Saint-Robert où nous admirons son église fortifiée du XIIème siècle. Maintenant pour retourner à Objat et clore notre randonnée, nous avons pratiquement que de la descente. 

 

Mardi 3 juillet :

       Aujourd'hui nous partons par le Nord pour retrouver notre ravitaillement à Arnac-Pompadour, mais avant cela il nous faut monter, descendre, remonter, redescendre et ainsi de suite, enfin plus monter que descendre. Le circuit passe par Voutezac, Vignols où il y a de magnifiques viaducs et St-Sornin-Lavolps. Le point de convivialité se situe entre la château et l'hippodrome d'Arnac-Pompadour. Ensuite nous repartons vers Ségur-le-Château par une descente en ayant une vue sur le village et le château. Après quelques photos nous rejoignons St-Cyr-les-Champagnes où il y a des vergers à perte de vue, dont la majoritée sont recouverts de filets de protection. Nous passons ensuite par Juillac avant de prendre une route en crête jusqu'à St-Cyr-la-Roche où il y a une magnifique église. Ensuite nous rentrons à Objat pour Clore cette journée de vélo.

 

Mercredi 4 juillet : 

        C'est la journée pique-nique qui a lieu à Lissac, au Sud d'Objat. Pour notre part nous allons jusqu'à Vayrac en voiture pour faire un circuit en suivant la vallée de la Dordogne. Nous traversons la Dordogne par un pont étroit et ensuite arrivons dans le charmant petit village de Carennac, que je connaissais déjà pour y être passé lors de notre semaine avec "l'Etoile du Périgord". Après un bon arrêt nous continuons vers Puybrun puis Beaulieu-sur-Dordogne. De là nous suivons la vallée étroite de la Dordogne avec des parties boisées jusqu'à Argentat. Nous revenons à Beaulieu-sur-Dordogne en changeant de rive, nous permettant de profiter d'une magnifique vue à l'entrée du village avec la Dordogne et la Chapelle des Pénitents avec son magnifique clocher mur. Nous revenons par la même route qu'à l'aller jusqu'à Puybrun puis nous rentrons directement à Vayrac.

        En fin de journée le ciel s'assombrit de plus en plus et le vent se met à souffler de plus en plus par rafale. C'est une tempête qui sévit sur la région d'Objat. Nous apprendrons plus tard que le repas du soir de l'organisation n'a pu avoir lieu et que les barnums de l'accueil sont mal en point. Cela n'aura duré qu'une heure environ mais aura été d'une forte intensité.

 

Jeudi 5 juillet : 

        Suite à la tempête de la veille, des routes ne sont pas pratiquables et les organisateurs n'ont put flécher les parcours. Avec Chantal nous décidons de faire un petit circuit, en partant nous prenons une petite route dans les bois et là, la route est recouverte d'un tapis vert constitué par les feuilles des arbres suite à la tempête de la veille. Nous passons à Le Saillant où il y a une magnifique chapelle et un pont médiéval composé de six arches. A Allasac il y a une magnifique église et la tour César du Moyen-Age qui est en fait le vestige de l'enceinte fortifiée. Nous allons maintenant jusqu'à Donzenac qui est un village médiéval perché sur un roc dominant le Maumont avec des rues étroites, nous allons voir l'église Saint-Martin et son clocher tour ainsi que la Chapelle des Pénitents. Nous passons ensuite par Saint-Viance avant de rejoindre Objat.

        L'après-midi je repars jusqu'à Saint-Bonnet-la-Rivière pour voir l'église Saint-Bonnet dont son plan est basé sur celui du Saint-Sépulcre de Jérusalem en forme de rotonde. Je continue ma route jusqu'à Juillac puis je me dirige vers Vignols par de petites routes boisées. Ici aussi des arbres ont été coupés pour dégager la route, et la route à également changer de couleur en se recouvrant de verdure. Je reprends une partie de route en sens inverse du circuit de mardi avant d'arriver à Vignols. Je reviens par Saint-Bonnet puis je rentre sur Objat juste avant une grosse averse.

 

Vendredi 6 juillet : 

        Nous partons vers le Nord pour rejoindre Vignols, avec de petits changements de circuits suite à la tempête. Cela nous permet de passer par la Jumenterie de Pompadour renommée Jumenterie de la Rivière lors de son passage dans le privé. Le parcours assez boisé et vallonné, nous amène à Troche où nous faisons un arrêt au point de convivialité. Ensuite nous arrivons à Vigeois en surplombant la Vézère. Après avoir traversé la rivière, nous montons dans le village jusqu'à un carrefour face à l'abbaye Saint-Pierre du Vigeois, cette abbaye a été fondée par Saint-Yrieix. De là nous prenons une toute petite route étroite et sinueuse qui nous permet de se retrouver face au pont médiéval dit "Pont des Anglais". Il faut ensuite sortir de la vallée et aller jusqu'à Voutezac où nous pique-niquons à l'ombre à côté de l'église. Pour la disgestion nous n'avons plus qu'à nous laisser aller jusqu"à Objat. 

 

Samedi 7 juillet :

        C'est le dernier jour et nous allons plein Sud vers Terrasson-Lavilledieu en passant par le Puy-Yssandon où il y a les vestiges d'une tour du moyen-âge et l'église Saint-Hippolyte. De là nous avons également une magnifique vue à 360°. Nous continuons jusqu'à Cublac au point de convivialité, puis nous allons jusqu'à Terrasson pour voir le Pont-Vieux et le Pont-Neuf ainsi que l'église abbatiale Saint-Sour. A la sortie de Terrasson, une flèche sur un poteau rond nous indique la route de droite. Je dis à Chantal : "ils ont fait une variante par rapport au circuit". Et là une bonne côte nous attend, et en haut au premier carrefour plus de flèche. En fait la flèche sur le poteau avec le vent a tourné et nous a envoyés sur la mauvaise route. Pas de panique, un petit coup d'oeil sur la carte. Nous continuons donc par une route sur une crête afin de rejoindre le parcours avant Perpezac-le-Blanc qui possède une église romane avec un clocher-mur. Nous passons par Ayen puis Vars-sur-Roseix avec son église du XIIème siècle, et nous regagnons ensuite notre campement.

        Des camping-cars et des caravanes sont déjà partis, nous voulons aller au discours de clôture qui doit avoir lieu vers 17h30, nous y allons mais à 18h30 il n'y a toujours pas de mouvements au niveau du kiosque, nous décidons donc de rentrer à notre caravane, et sur le chemin du retour nous croisons la fanfare. Nous en profiterons pour commencer à ranger certaines affaires.

 

      Nous nous retrouvons avec la fraîcheur matinale au théatre pour une sortie club, Nous sommes onze, mais Maryvonne ayant sa monture à 2 places nous allons bientôt nous retrouver à douze lorsque nous aurons pris Denis. Nous continuons donc notre route par le sud en prenant la route de Gautray pour rejoindre La Ferté Saint Aubin. Là un arrêt s'impose pour prendre un café devant l'ancienne gendarmerie que Dominique est fier de nous l'apprendre. En effet on devine encore les écritures sur le mur en briques. Notre groupe repart vers l'est et on traverse le carrefour des quatres routes puis on rejoint la route de Sennely. De là nous reprenons la direction Marcilly afin de rejoindre Sandillon en passant par le Bruel. Après Sandillon nous prenons la Levée pour rentrer sur Orléans.

 

Dimanche 24 juin : 

      Pour leur 70ème anniversaire les Cyclos Touristes Vierzonnais organisaient une randonnée multi-activités : il y avait des circuits marche, VTT et route. Nous nous rendons sur place avec Alain Bretonneau qui fût le seul à répondre présent avec Chantal et moi-même pour cet événement. Il y a 3 boucles qui reviennent au point de départ pour le ravitaillemnt. Pour notre premier circuit nous partons vers l'Ouest jusqu'à Saint-Georges-sur-la-Prée ensuite nous revenons sur Vierzon par une portion de plaine un peu moins agréable.

      Après une petite pause nous repartons pour notre deuxième boucle et nous partons en suivant le Cher avec un peu de vallonnements en passant par Brinay. Puis nous traversons la forêt de Bouran et nous arrivons à Lury-sur-Arnon puis à Cléry, charmant petit village verdoyant. Ensuite nous empruntons une toute petite route qui nous fait traverser un champ d'éoliennes pour atteindre Massay. De là nous reprenons une petite route suivant la vallée de l'Arnon avant de se retrouver à Vierzon. Il est tout juste midi et les randonneurs sont déjà au vin d'honneur, à notre tour nous prenons le verre de l'amitié. Le club est assez déçu de la participation, environ 224 personnes se décomposant en 39 marcheurs, 42 Vététistes et 143 cyclos. Là nous sommes tout à fait heureux de revoir Paulo et Carmin Bonin, en effet Paulo est à l'origine de la création du club.

      Ensuite nous passons à table et à la fin du repas, aucun volontaire pour refaire la dernière boucle. Je repars donc seul, traversant le Cher et avant de rejoindre Foëcy, puis Quincy avec ses champs de vigne. Pour le retour je passe par Brinay avant de rejoindre Vierzon. Je retouve Chantal et Alain installés sur un banc à l'ombre. Ce fût une belle et agréable journée où j'ai eu le plaisir de retrouver des routes que j'ai sillonné il y a plus de 30 ans.

Dimanche 17 juin :

        Pour le challenge du Cher nous nous rendons à Baugy. Ce challenge est aussi le week-end de la concentration des jeunes de la ligue, dont le club est bien représenté avec 10 jeunes. Il y a aussi des adultes du club qui sont occupés pour l'encadrement de ces jeunes. Les filles du club ont décidé de partir un peu plus tard, nous sommes donc qu'un petit groupe à partir à 8h00. Après le premier ravitaillement, la plupart décident de faire le 67 kilomètres. Il n'y a plus que Dominique et moi pour faire le 94 kilomètres. Nous allons jusqu'au niveau de Pouilly-sur-Loire et nous empruntons une portion de la Loire à vélo pour arriver au deuxième ravitaillement. De là nous passons par Vinon, Veaugues et ensuite Humbligny avant de rejoindre Morogues avec de bons vallonnements. Ce qui fait que Dominique à court d'entrainement commence à peiner dès qu'il y a un peu de relief. Le ravitaillement de Morogues est le bienvenu et nous repartons pour le dernier tronçon en passant par Les-Aix-d'Angillon et Rians avant de revenir à Baugy.

        Nous étions 26 Océtistes pour ce challenge dont 10 jeunes.

Dimanche 3 juin :

        Nous nous retrouvons rue de la pomme de pin pour la randonnée de l'ASPTT Orléans "Entre Sologne et Loire". Nous partons par la petite route d'Ardon et après la Petite-Mérie je me retrouve devant avec le groupe d'Ormes, ça roule gentiment à 25-26 kilomètres/heure. A l'entrée d'Ardon, je m'arrête pour attendre les membres du club. Derrière Ormes arrive Alexandre, je lui demande ce qu'il fait comme distance, il me répond le 95, je lui dis alors de m'attendre puisque je veux prévinir les Océtistes, mais il préfère continuer. Après 5 bonnes minutes le groupe du club arrive et je leurs dis ma décision avant de repartir. Je me retrouve donc seul, j'essaye de ne pas trop forcer pour garder des réserves puisque je voudrais rattraper le groupe d'Ormes, je roule entre 26 et 28 Km/h, en direction de Mareau-aux-Prés. J'ai de bonnes sensations et j'ai effectué environ 8 kilomètres lorsque 2 cyclos d'Ormes me doublent. Je prends leurs roues et ensemble nous revenons sur leur groupe à la bifurquation des circuits. Je retrouve alors Alexandre et nous continuons tranquillement avec le groupe en passant par St-Hilaire-St Mesmin, puis nous prenons la Levée en direction de Cléry. Depuis que nous sommes sur la Levée je sens un saut sur ma roue arrière, je me dis que j'y regarderais au ravitaillement. Nous quittons la Levée pour rejoindre St-André et peu de temps après, on entend une grosse détonnation "PAN" et le bruit de l'air qui s'échappe rapidement. Du coup tout le groupe d'Ormes s'arrête croyant que c'était un des leurs. Après m'avoir demandé si j'avais besoin d'aide, ils continuent leur route avec Alexandre. Je prends mon temps pour le démontage et mon pneu n'a plus de gomme à un endroit et au centre il y a un trou. Heureusement j'ai des emplâtres, je mets un grand morceau de chambre à air, ensuite je remonte le tout et je regonfle mais pas trop fort. Lorsque j'atteins le ravitaillement à Mézières-lez-Cléry je retrouve Pascal et Joëlle. Ils sont arrivés juste après notre départ et ont suivi le parcours de 35 kilomètres pour nous retrouver. Après la pause le groupe repart sur le 61 alors que moi je ne veux pas prendre de risque et rentre directement par le 35. J'avance donc doucement mais sûrement en évitant au maximum les trous. Du coup j'arrive à la salle en ayant 50 kilomètres au lieu des 95 prévus.

Vous êtes ici : Accueil Activités Cyclotourisme