Sortie club du dimanche 12 novembre

Simon et moi, ça fait deux et à deux ça fait déjà un rassemblement.

Le vent est de secteur Nord-Ouest, nous partons donc vers l'Ouest par les bords de Loire en visant un semblant d'éclaircie au loin que le vent amène vers nous et en misant sur le fait qu'en cas de coup dur le vent nous ramènerait à la maison.

Peine perdue, nous subissons une première averse au niveau du four à briques. Nous décidons de poursuivre tout de même en faisant une petite boucle qui ne nous éloignera pas trop de la maison. Nous croisons les seuls cyclistes assez timbrés pour sortir par une journée pareille : des Scouts, fidèles à leurs culottes courtes en coton. Une belle leçon de résignation. Quoi qu'eux rentre vent dans le dos.

Une fois l'averse passée, nous sommes enfin sous l'éclaircie convoitée. Le vent, lui, nous accompagne toujours. Nous suivons la Loire à vélo jusqu'à St Pryvé puis bifurquons sur les rives du Loiret. La ballade est bucolique mais Simon n'est pas équipé pour ça. Les pneus lisses de 23 mm ne font pas bon ménage avec le petit bois et les feuilles mortes qui jonchent le sol. Les gardes boue et les roues 650 ballon ont sans douté été pensés par un adepte de sorties en Novembre ! ;-)

Nous reprenons donc la route jusqu'au parc Floral. Bitume neuf et vent dans le dos, tout va pour le mieux. Au bout de l'avenue, nous subissons notre seconde averse sérieuse. Nous décidons à l'unanimité (a deux, c'est la seule forme de majorité) de rentrer pas la piste de l'avenue Gaston GALLOUX. Vous aviez déjà remarqué vous que cette avenue est plus ou moins orientée Nord Ouest ? parce que nous on l'a vu et nos mollets aussi.

Je quitte Simon en bas de l'avenue des Droits de l'Homme et fais encore quelques détours avant de rentrer à la maison. Un énorme grain éclate juste quand je finis de rentrer le vélo... 41km au compteur.

 

Randonnée des Châtaignes à Nouan le Fuzelier

Dimanche 15 octobre :

      Une belle journée est annoncée : nous allons participer à la randonnée de Nouan le Fuzelier où nous retrouvons Etienne et Evelyne. Nous partons sur le 75 kilomètres, dès le départ il fait un peu froid et le soleil est à peine levé. Nous sommes au coeur de la Sologne et les arbres commencent à changer de couleurs. Nous avons du brouillard lorsqu'il y a des étangs à proximité et les paysages deviennent féériques. Nous arrivons au ravitaillement à Souesmes avec le traditionnel boudin noir. Quand nous repartons le soleil commence à chauffer et cela est bien agréable de rouler sur les routes ombragées. Lorsque nous arrivons à Nouan la bernache et les châtaignes grillées nous attendent.

 

Participation à Marchons, Pédalons pour Alzheimer

Samedi 7 octobre, Orléans-Cyclo-Touriste organisait avec France Alzheimer Loiret une demi-journée d'activités. Nous tenons à remercier l'ensemble des participants ainsi que les bénévoles qui ont contribué à la réussite de cette journée.

Notre club a organisé un circuit pédestre de 9 km avec 90 participants. Nous avons eu 30 participants sur le circuit VTT/VTC accompagné de 20 km et 54 participants sur les parcours route de 42 et 60 km.

Les Sapaïous, un groupe de musique de St Jean le Blanc, ont mis l'ambiance sur l'Île Charlemagne. Ils ne sont pas passés inaperçus en fanfaronnant avec un vélo 9 places au couleurs du groupe : orange et noir.

Nous tenons également à remercier le Docteur Véronique Skowronski pour la qualité de son exposé sur la maladie d'Alzheimer qui fut concis pour l'occasion.

Les bénéfices récoltés lors de cette journée sont reversés à l'association France Alheimer pour les malades et les aidants.

Séjour club à Gipcy dans l'Allier (03)

Du 16 au 23 septembre 2017 :

       Sur une proposition d'Anne-Marie nous nous retrouvons dans l'Allier qui est son département d'origine pour un séjour d'une semaine dans un gîte à Gipcy avec plusieurs circuits en étoile. Le gîte se situe dans le village dans une grande maison bourgeoise où il y a plusieurs chambres et des petits dortoirs. Pour les repas du soir nous avons opté pour le plat principal confectionné par l'ESAT de Saint Hilaire. Nous n'avons pas été déçu de toute la semaine aussi bien en saveur qu'en quantité.

Samedi 16 septembre :

      Aujourd'hui nous partons sans Anne-Marie qui attend la famille Berteloot. Nous commençons par une petite descente puis une montée plus longue nous emmenant jusqu'aux côtes de Matras avant de resdescendre sur Nohant d'Allier. Nous rejoignons Cressanges et prenons la direction de Moulins par un plateau qui nous permet d'avoir un beau panorama. 

      A moulins nous décidons d'aller visiter le musée du costume puis direction le centre ville pour voir la Cathédrale avant de se retrouver place de l'hôtel de ville pour admirer la tour de l'horloge dite "Jacquemart" avec toute sa famille d'automates qui égrenent les heures. Nous nous retrouvons tous pour pique-niquer dans un petit parc à côté de la cathédrale. Ensuite nous nous rendons "Au grand café" qui d'après Anne-Marie est exceptionnelle pour sa décoration Art déco qui fait son charme. Par contre nous n'en saurons pas plus, en effet pour cause de fermeture exceptionnelle nous n'aurons pas le loisir de le découvrir.

      Après avoir pris notre café à proximité, notre groupe se scinde en deux : certains  vont visiter le musée du costume (qu'ils n'ont pas eu le temps de faire le matin) et le retour direct ou pour les autres retour par Aubigny et Saint Menoux pour voir le tombeau de St Menoux qui est un sarcophage avec une ouverture en demie-lune appelée aussi la "débredinoire". Il nous faut maintenant rallier Gipcy en finissant par une côte puisque la ville se situe sur un mont à 390 m.

Dimanche 17 septembre :

      Ce matin le ciel est chargé et la météo annonce de la pluie pour l'après-midi. De ce fait une partie du groupe part pour la matinée et l'autre pour la journée. De notre côté avec Chantal, Michelle et Vincent nous décidons d'aller à Souvigny pour visiter le prieuré Saint Pierre et Saint Paul de Souvigny. Nous passons par l'ancien prieuré Saint Maurice qui est réhabilité en maison d'habitation et rejoignons Autry Issards, les premières gouttes de pluie font leur apparition et vont s'intensifier jusqu'à Gipcy.

     Cette après-midi le temps n'est pas très engageant mais nous décidons d'aller visiter la forteresse médiévale des ducs à Bourbon l'Archambault où il ne reste que trois tours sur quinze à l'origine. 

Lundi 18 septembre :

 

 

 

 

 

La Chanteausienne 2017

Panne de réveil généralisée ?

Comme le titre l'indique, il n'y avait pas foule ce matin à Chanteau.

Hier soir, je n'avais pas la foi moi non plus. Mais au réveil, il ne pleut pas. Etant presque voisin, je suis donc venu à vélo.
 
Je suis sur place dès 8 heures moins 10. A 8 heures 10, n'ayant toujours vu personne de l'OCT et commençant à refroidir, je m'élance sur le parcours de 110km.
Je roule un long moment derrière un maillot d'Ormes. C'est pratique, ça me permet de ne jeter qu'un œil distrait au balisage. Vers 9h, nous n'avons toujours pas reçu une goutte d'eau mais une petite brise se lève. Mon poisson pilote en profite pour baisser la cadence et je finis par passer devant.
 
Forcément, une fois devant je ne fais pas plus attention au balisage et je me paume. Je me retrouve dans le village de Vitry que nous devions contourner par le Nord. Peu importe, la carte fournie à l'inscription me remet bien vite sur les rails. Je double mon poisson pilote pour la seconde fois et nous sommes déjà au premier ravitaillement.
 
Le ciel s'obscurcit. Je me décide donc à couper la grande boucle et à repartir sur le parcours de 70km. Les premiers km se font en sous bois. L'humidité ambiante me conforte dans mon choix. Nous roulons en permanence sur une route mouillée mais je n'ai toujours pas reçu une goutte. Slalom heureux entre les averses?
 
Les quelques vélos épars avec lesquels je roule, pour la plupart d'Ormes, établissent un conseil à un carrefour. Je passe ma route et ne verrai plus personne jusqu'à l’arrivée.
 
Un peu avant 11h, l'atmosphère se charge d'humidité, encore plus légère qu'un crachin. Un peu comme un hammam mais avec une panne de chauffage. La route est toujours détrempée. Autant, 6 mois pas an je me demande à quoi cela me sert de trimbaler 2kg de tôle chromée sur mon vélo, autant ce matin je comprends bien l'utilité du dispositif. Le mauvais côté de la chose c'est que le balisage commence  souffrir. J'en profite pour m'égarer une seconde fois. A un carrefour, 3 cyclistes qui n'ont rien à voir avec la rando me proposent leur aide. Mais ils savent d'où ils viennent, ils savent où ils vont mais ils ne savent pas où moi je vais... La carte me sauve une seconde fois.
 
Retour au point de départ à 11h30. Je grignote un morceau et me remet en route aussitôt. Je reçois ma première goutte en passant devant Daumaison. Moralité de l'histoire: Qui écoute trop la météo reste au bis... heu, au dodo. 
 
Arrivée à la maison avec 88km au compteur.

Rentrée en fête

     Comme chaque année début septembre, de nombreuses communes organisent leur forum des associations, et pour Orléans cela s'appelle "Rentrée en fête". Elle avait lieu dimanche 10 septembre. Le stand OCT était situé devant la cathédrale entre le point info de la ville et les associations des cyclos voyageurs de la Loire et l'Etape Solognote.

        Nouveauté de cette année, sur le parvis de la cathédrale nous avions droit à un espace pour faire un parcours lié à la sécurité routière où les plus jeunes intéressés ont pu s'initier à la pratique du vélo. 

Vous êtes ici : Accueil Activités Cyclotourisme