Dimanche 5 mai : 

        Etant seul pour aller à Neuville-aux-Bois, je décide d’y aller à vélo pour retrouver le reste du groupe au départ de la salle des fêtes. Il y a aussi deux anciens Océtistes qui vont certainement reprendre une licence, Julien et Benjamin. Nous partons sur le circuit de 80 kilomètres en direction de Pithiviers avec un vent défavorable. Nous allons jusqu’à Chambon-la-Forêt et nous pénétrons dans la Forêt d’Orléans jusqu’au Carrefour des Huit Routes où se trouve le ravitaillement. Nous passons ensuite par Ingrannes puis nous prenons la direction de Pont-aux-Moines. Delà, nous bifurquons sur Vennecy afin de rejoindre Neuville pour le vin d’honneur. Nous retrouvons les filles qui sont elles aussi venues en vélo et qui ont effectué le 60 kilomètres.

 

Dimanche 27 avril :

        Pour ce premier challenge du Centre, nous sommes à domicile et la majorité d’entres nous sont venus à bicyclette avec plus ou moins de kilomètres. Nous nous retrouvons donc répartis sur les différents parcours, pour ma part, voulant aller jusqu’à Chambord après le ravitaillement de Crouy-sur-Cosson je quitte Chantal qui continue sur le 98 kilomètres. A l’entrée du parc de Chambord, je rattrape un petit groupe avec des cyclos de Mer, d’Orchaise et de Descartes ; je me joins à eux. Un petit arrêt devant le château pour la photo et nous repartons jusqu’au ravitaillement de Beaugency. Là je retrouve Chantal et nous rentrons ensemble jusqu’à la salle. Nous en profitons pour regarder l’exposition d’anciens vélocipèdes de notre ami Jean-Paul avant la remise des récompenses.

         Nous étions 28 Océtistes dont 1 jeune pour ce challenge et les filles ont encore ramené une coupe pour le club ayant le plus de féminines.

 

Samedi 20, de Bastides en Abbayes :

            Nous passons par la permanence où nous avons donné rendez-vous à Madeleine, Marcel et Etienne. Pour ce premier circuit nous partons vers le sud-est et nous passons par Issigeac, cité médiévale avec son château et de vieilles rues et venelles. Nous continuons jusqu’à Saint-Avit-Sénieur qui est sur un promontoire et possède une très haute église fortifiée. Ensuite nous nous dirigeons vers à Cadouin où nous attend Claudine pour le pique-nique. Avant de repartir nous allons voir l’église et nous visitons le Cloître de l’Abbaye. Nous reprenons nos vélo direction Molières avec sa bastide inachevée. Puis nous passons par Lalinde après avoir traversé la Dordogne et nous longeons le canal jusqu’à Couze-et-Saint-Front. Nous passons par Saint-Sauveur et nous rentrons en traversant les vignes de Pécharmant. Le circuit se termine et nous rentrons directement à notre hébergement.

 

Dimanche 21, sur les pas de la Guerre de cent ans :

            Nous reprenons le même groupe que la veille. Aujourd’hui nous prenons la direction ouest pour passer en contrebas du village de La Force où nous traversons la Dordogne pour rallier Gardonne. Nous continuons plein sud à travers les vergers. Ensuite comme dirait Didier, il y a des replis de terrain à travers les vignes jusqu’à Eymet qui est une jolie bastide avec ses maisons à pans de bois. Nous retrouvons Claudine pour le repas et nous avons droit à quelques œufs en chocolat, eh oui, nous sommes de dimanche de Pâques. Pour le retour nous reprenons un peu la direction de notre arrivée et nous bifurquons vers Bergerac. A Sigoulès nous quittons le circuit pour prendre le retour du lundi et ainsi passer par le château de Bridoire et Monbazillac. Nous allons jusqu’au château pour quelques photos et avant de repartir nous nous offrons une petite dégustation. Lorsque nous repartons, il ne reste plus que 10 kilomètres, principalement en descente.

 

Lundi 22, visite de Bergerac :

            Comme nous devons rendre les logements dans la matinée, il nous est guerre possible de rouler. Nous avons donc décidé de visiter le vieux Bergerac à pied pour clore cette semaine avant notre retour à Orléans.

Du lundi 15 au vendredi 19 avril :

Lundi 15 avril, Orléans – Guilly (118 km) :

            Sur une proposition de Claudine, «pourquoi n’irions-nous pas à la concentration de Pâques à Bergerac à bicyclette». Il y avait eu déjà un précédent pour la concentration à Mussidan en 2016, avec uniquement un groupe de filles pour la préparation de «toutes à vélo à Strasbourg».

            Petite photo du groupe devant le théâtre avant d’enfourcher nos montures, aujourd’hui nous sommes 13 au total dont 9 femmes, avec Claudine qui ne pouvant pas rouler s’occupera de l’intendance à merveille. Pour cette première étape nous traversons la Sologne et nous allons jusqu’à Mennetou-sur-Cher où nous pique-niquons. Là nous retrouvons des cyclos de Vatan venus à notre rencontre. Petite réception au gîte avec nos accompagnateurs avant de se restaurer et de passer une bonne nuit.

 

Mardi 16 avril, Guilly – St-Hilaire-la-Treille (116 km) :

            Nous partons sous un petit crachin en passant par Fontenay où Claude et Maryvonne nous quittent pour rentrer sur Orléans comme prévu. Nous continuons jusqu’à Saint-Gaultier où nous avons prévu déjeuner, avec des alternances d’averses et d’accalmies. Nous pique-niquons au bord de la Creuse. Pour repartir et donc quitter cette vallée et cette commune, une bonne côte (courte mais bien raide) nous attend. Par la suite nous aurons plus de vallonnements avec des paysages moins monotones et une météo plus clémente pour rejoindre notre hébergement. Ce soir nous sommes en chambres d’hôtes sans dîner sur place, nous allons donc à pied jusqu’au restaurant du village.

 

Mercredi 17 avril, St-Hilaire-la-Treille – Séreilhac (83 km) :

            Ce matin au départ il ne fait pas chaud, heureusement nous commençons par un faux plat ce qui nous permet de ne pas avoir trop froid. Nous passons par Châteauponsac et nous empruntons la route qui passe par le pont romain enjambant la Gartempe. De là, nous empruntons une magnifique petite route qui grimpe pas mal pour sortir de la vallée puis nous rejoignons Cieux par une petite route nous offrant de superbes paysages et de bons vallonnements. Nous arrivons à Oradour-sur-Glane pour notre pique-nique. Nous en profitons ensuite pour faire une visite du village martyr où un massacre a eu lieu le 10 juin 1944 faisant 642 victimes par une division allemande qui remontait vers la Normandie suite au débarquement. Nous reprenons alors nos bicyclettes et nous poursuivons jusqu’à Saint-Victorien où nous traversons la Vienne avant de la longer en direction de Séreilhac. Nous arrivons à notre gîte, très bien aménagé et où nous sommes très bien accueilli, à l’extérieur de la ville dans le centre équestre «les Seychas».

 

Jeudi 18 avril, Séreilhac – Nailhac (91 km) :

             Après un bon petit-déjeuner concocté par notre hôte, nous nous remettons en selle pour rallier les Cars où il reste les ruines d’un ancien château. Les routes sont boisées et agréables avec des vallonnements jusqu’au majestueux château de Jumilhac-le-Grand. Nous nous arrêtons à Sarrazac, petit village paisible pour le pique-nique. Nous passons par Excideuil tout en admirant son château avant d’entamer une bonne côte pour passer de la vallée de la Loue à la vallée de l’Auvézère et ainsi rejoindre Hautefort et son célèbre château perché sur son promontoire. Nous nous attardons un peu dans ce magnifique village avant de continuer vers Nailhac, terme de notre journée.

 

Vendredi 19 avril, Nailhac – Bergerac (118 km) :

            Après un bon petit-déjeuner, nous partons pour notre dernière étape, nous passons par Condat-sur-Vézère charmant petit village traversé par la rivière le Coly en bordure de la Vézère. De-là nous allons longer la Vézère en passant successivement par le château de Losse, le village de Saint-Léon-sur-Vézère, Roque-Saint-Christophe avec son fort et sa cité troglodytique, les Eyzies-de-Tayac qui est la capitale mondiale de la préhistoire. Ensuite nous arrivons à La Bugue pour un pique-nique au bord de la Vézère. Nous passons par Limeuil, commune située au confluent de la Vézère et de la Dordogne et ensuite le belvédère de Sors. Après Trémolat une bonne côte nous attend pour arriver au belvédère du Cingle de Trémolat. Nous descendons sur Mauzac et nous suivons les bords de la Dordogne jusqu’à Bergerac. Nous allons directement à notre hébergement au nord de la ville.

 

Soit un total de 526 kilomètres, pour notre groupe de 10 personnes sur le vélo (6 femmes et 4 hommes), plus Claudine pour la logistique.

        Petite sortie club ce matin pour une dizaine d'Océtistes : nous partons pour Neuville-aux-Bois en passant par Chanteau et Bougy-lez-Neuville. Il fait un peu frais ce matin et une pause café à Neuville est la bienvenue. Nous repartons par Villereau et nous tournons avant Trinay pour prendre la direction Saint-Lyé. Heureusement il n'y a pas beaucoup de vent ce matin car nous sommes à découvert jusqu'à Les Chapelles avant de retrouver la forêt d'Orléans jusqu'à Fleury. Là, notre petit groupe se disloque au fur et à mesure de notre approche d'Orléans.

 

Vous êtes ici : Accueil Activités Cyclotourisme